AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
<<<<<<<
 

 Lily, just a story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Lily, just a story   Sam 3 Avr - 21:35

    FICHE D'IDENTITE
    NOM: Cooper
    PRENOM: Islenne mais tout le monde m'appelle Lily à en oublier mon prénom.
    AGE: 19 ans
    PROFESSION: Etudiante en journalisme
    ►GROUPE CHOISI:
    Sex, Drugs & Alcohol

    AVATAR: Ashley Greene
    (c): Cocaïne.

ROLE PLAYER GAME;;


Je suis né, j’ai grandis, je suis devenu quelqu’un…


HISTOIRE DU PERSONNAGE

Vous ne savez sans doute pas ce que perdre sa mère signifie. Vous ne savez sans doute pas ce que voir ses parents disparaître peut représenter. Moi si. Je l’ai très mal vécue et encore aujourd’hui, j’ai du mal à m’en remettre. Je me souviens comme si c’était hier de ce moment où on m’a rapporté que jamais plus je ne reverrais ma maman. Non elle était simplement partie et ce avec toutes ses affaires. Ce matin là, j’avais sauté sur son lit pour ne pas la retrouver, non elle avait simplement disparue alors que la veille, elle me lisait encore des histoires qui me berçaient depuis toujours. Elle s’était évaporée et moi dans tout ça? Qu’étais je pour elle pour qu’elle songe ainsi à partir sans un au revoir? Les larmes sont montées,inondant mes joues d’enfant alors que mon frère me serrait dans ses bras, me promettant qu’il ne m’abandonnerait jamais. Il n’a jamais faillit à sa promesse contrairement à mon père qui a tout simplement fait une crise cardiaque trop jeune. Des souvenirs d’enfant tragiques mais qui ne s’arrêtèrent pas là… Bien au contraire.

-Qu’est-ce que tu dis?

Mon frère me regarda dans les yeux, tentant de m’expliquer la difficulté qu’il aurait pour nous garder. Des choses que je ne pouvais comprendre. Il était mon frère non? Pourquoi n’aurait-il pas le droit de me garder auprès de lui?

-Je ne comprends pas …

Comment pouvais-je seulement comprendre après tout. Je n’étais qu’une enfant, une enfant abandonnée de toute part par les gens dans lesquels elle avait confiance, une enfant complètement perdue et qui n’avait plus confiance en rien. Cependant, bizarrement, je gardais ma joie de vivre, m’y raccrochant comme une bouée de sauvetage pour m’en sortir. Vous savez, parfois, vous avez quelques petites choses qui vous aide à tenir le coup, qui vous pousse à rester en vie, qui vous pousse à vous battre pour montrer ce que vous pouvez valoir. Ainsi chaque jour je riais quand j’allais à l’école, chaque jour je montrais à chacun ce que je pouvais être et ce n’était pas une petite fille brisée. J’étais fière et trop fière pour ternir l’image, pour n’apparaître et n’exister que par la pitié. C’était même hors de question.

Ainsi, personne ne sut jamais le drame que je traversais et qui pris fin quand mon frère réussit à avoir notre garde. Un soulagement car au moins, nous pouvions rester unis et ensembles. C’était rare que dans ce genre de cas, la famille ne soit pas séparés. Bizarrement, nous avions de la chance dans notre malheur. Je préfère ne pas en rajouter pour ne pas noircir le tableau. Devon réussit à m’apporter une enfance normale, à panser les blessures du passé bien que parfois reviennent des souvenirs que l’on aimerait oublier. Un sourire, une caresse, un « je t’aime » de cette voix douce que plus jamais vous n’entendrez. Des images relégués au fond de l’esprit le temps que vous ne soyez assez mature pour y faire face, le temps que vous puissiez surmonter les peines et la douleur qui au fil du temps s'amenuisent.

Mais le temps passe et les printemps se succèdent. De petites filles, je suis devenus adolescente. Les premiers amours rapides, les hommes qui vous détaillent dont un, William. Je sens qu’il a envie de sortir avec moi mais comment lui dire que depuis toujours je suis amoureux de Declan mon meilleur ami? Du moins je pourrais si je le reconnaissais moi-même, tandis que je tiens à sauvegarder les sentiments amicaux qui nous unies. Surtout qu’il sort avec une fille plus belle et que malheureusement, je suis plus âgée. Certes, ça ne nous empêche pas de rire et de rester ensembles mais je ne suis pas certaine qu’il s’intéresse à moi un jour. En grandissant, on découvre autant les peines de cœur, que le reste. J’essais donc de l’oublier, de tirer une trait sur les sentiments qu’il m’inspire. Sortir avec William m’aiderait-il à ne plus voir Declan comme l’homme de ma vie?

Finalement, j’ai quitté le lycée et donc le bel ami qui fait battre mon cœur, je le vois moins souvent. Je suis entrée depuis peu à la fac afin d’étudier ce que j’aime et de devenir si possible une journaliste renommée. Voilà pourquoi William tombe à pic bien que nous ne souhaitions pas la même chose. En effet, je ne voudrais que la possibilité d’en savoir plus sur son trésor de famille afin de rédiger un projet à présenter à mes professeurs. Et puis….

-Tu es toujours amoureuse de Declan?

Piquant un far, je me retournais vers mon amie avant de bouder.

-Je ne vois pas de quoi tu parles.

Je suis certaine que si. Surtout qu’avec William qui te tourne autour, tu peux toujours le rendre jaloux.

Sur le coup, je ne répondis rien. Mais l’idée suivit vite son chemin et c’est inconsciemment que la possibilité de voir cette idée mise en œuvre ne serait pas si mal. Même si mes études priment sur le reste et que bien entendu, reconnaître ce que je veux vraiment reste une étape à franchir.



CARACTERE DU PERSONNAGE

Toute sa vie, on s’entend dire qu’on est ainsi, ou comme ça. Personnellement, ce qui revient le plus souvent reste, de toute façon tu as un sale caractère. Mes deux frères me le répètent souvent et j’en reste consciente. Je suis tout d’abord d’un borné inimaginable. Je fais les choses quand j’ai envie de le faire et tant pis si celui qui demande n’est pas content. Je n’estime pas être la bonne donc je prends mon temps pour faire une chose correctement. Ce qui n’est certes pas donné à tout le monde que ce qu’on appelle la patience. Comme à moi. Je déteste attendre quelque chose quand je le veux intensément et ais tendance à me donner les moyens d’arriver à ce que je désire et à ce dont je rêve. Car je suis rêveuse, j’ai des projets et des envies comme tous le monde et je ferais tout pour obtenir ce à quoi je souhaite, comme par exemple être journaliste. J’ai en effet l’intime conviction que je peux y arriver. Je suis donc très dynamique et presque hyperactive. Presque car il est bien évidemment que j’aime flâner parfois et ne rien faire. Mais cependant, quand je travaille, je ne dois pas m’asseoir une minute, je dois bouger et être sans cesse occupée sous peine de m’ennuyer. On peut assimilée ça à une détermination très profonde. Malgré mon caractère enjouée et le sourire que je présente, et ce sans cesse, je dissimule au fond de moi une âme ô combien torturée. Le tout bien entendu protégée par cette immense fierté qui a germée en mon sein à la naissance. Je suis sensible et fragile, facilement touchée bien que ma langue de vipère et ma grande gueule ne soit une arme redoutable. J’ai facilement peur, ce que je déteste avouée car j’exècre ce sentiment, mais contrastant ce fait, je suis sûr de moi chaque fois, me forçant parfois à l’être pour réussir. Je suis donc d'une franchise incroyable et je ne me retiens jamais de dire ce que je pense et souvent de maniètre très ou trop impulsive, un autre de mes défauts. Il n’y a qu’en amour que je reste trop prudente et surtout méfiante de peur d’être blessée comme dans le passé et de perdre de nouveau une personne chère. Je suis donc bourrée de contraste mais je m’assume.


Aimez moi pour ce que je suis & non pour ce que vous voudriez que je sois !


PHYSIQUE

Glissant la brosse dans mes cheveux, je lissais mes mèches lentement, leur redonnant leur brillance habituelle, loin du tas de paille que j’avais pu avoir lors du réveil ce matin. Je grimaçais légèrement devant mon teint blafard, bien que mes pommettes bien dessinées soient un avantage car lisses. Le maquillage n’en était donc pas indispensable. Cependant, je savais comment me rendre plus jolie. Arrangeant mes boucles brunes qui cascadaient sur mes épaules dénudées, je pris mon mascara avant d’appliquer une touche de noir sur les cils que j’avais long. Glissant mon crayon sur l’œil, je tournais la tête vers la porte en entendant un bruit, avant de revenir sur mon miroir. Arrangeant mes cheveux que je trouvais trop fins, je passais un haut, trouvant ma poitrine trop petite. Ce n’était pas toujours une mauvaise chose, sachant que les hommes étaient souvent axés sur ça, mais parfois, j’aurais aimé avoir une poitrine un peu plus volumineuse. Enfilant un bermuda noir, qui soulignait mes jambes minces, je ne pus m’empêcher de remarquer une fois encore que j’étais peut-être tout simplement trop maigre. Glissant mes pieds dans mes chaussures, je détaillais mon visage, essayant de m’arranger au mieux. Les traits fins, je n’aimais pas spécialement me tartiner les joues comme beaucoup de filles de mon lycée, je n’aimais que le léger, qui soulignait sans en faire trop. Glissant les doigts dans mes cheveux, comme une manie douteuse et je soupirais. Je ne pouvais pas en faire plus. Ma peau était trop pâle et un soupçon de soleil ne pouvait que m’être bénéfique, j’en étais certaine.

Me baissant, je laçais mes sandales, sans talons, alors que je me regardais dans le miroir. Petite, j’étais mignonne mais j’étais petite, et ainsi donc, j’apparaissais plus fragile que je ne l’aurais voulut. Mais j’étais trop assurée pour que les gens en tiennent réellement comptes. Une fois prête, je ramassais mes affaires, étendues sur le lit ou encore sur la commode. Leggings, haut à bretelles, chemises et cravates, des vêtements classes. J’en avais énormément, tout comme les paires de chaussures, étant une passion redoutable. Le shopping, la dernière mode, tout ceci faisait intimement partie de ma vie et j’aimais à être glamour et sensuelle en toute circonstances. Souriant légèrement, je rangeais le tout comme je pouvais sachant que j’en rachèterais demain, puis pris la porte.



GOUTS, HABITUDES,MANIES

●● Je fume. Incroyable mais vrai car je suis pour le moment incapable de m’arrêter. Et pourtant ce n’est pas quelque chose que je peux faire souvent mais simplement quand je suis stressée et sous tension. Ou encore quand je ressens une peine, la jalousie ou l’énervement. Car colérique comme je le suis, il me faut au moins cinq minutes pour me calmer.

●● J’évacue mes sentiments et autre par l’écriture. Sur le papier coure la plume de la vérité et j’avoue que les feuilles anciennement arbres en savent plus sur moi que tous mes amis réunis. Mes peines, la réalité de mon être ne sont couchés que sur la blancheur d’une fine membrane.

●● J’aime le sexe. Vous êtes choquées, je ne le suis plus. Je suis ce qu’on appellerait une croqueuse d’hommes tout simplement par peur de reconnaître que je puisse avoir des sentiments pour un ami et surtout parce que je suis incapable de le lui avouer. Ainsi, je tente de l’oublier dans les bras d’autre sans jamais réitérer l’expérience.

●● Je suis également une fêtarde. La danse, le chant et la musique sont des hobbies. Je suis douée pour me trémousser sur les tables et pour m’amuser sans penser à rien même au lendemain. Oublier les soucis n’en est que plus facile.

●● Je suis passionnée de moto et en conduis une depuis deux ans. Je dois avouer que la rapidité, la vitesse me font frémir tout comme le danger que ces deux faits représentent.

●● Je suis tatouée au niveau des reins d’un signe tribales tout simples, qui peuvent être apparentées à deux ailes divisées en deux parties.




BEHIND THE SCREEN;;

AGE: 19 ans
FREQUENCE DE CONNEXION:7 /7
TON AVIS SUR LE FORUM: I love <3
Où AS TU CONNU LE FORUM: Par PRD
LE CODE DU REGLEMENT:
Spoiler:
 
QUELQUE CHOSE A DIRE? Non ou plutôt j'ai hâte de commencer


Dernière édition par Lily J. Cooper le Dim 4 Avr - 4:40, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Casey J. Carlson
    ♥♥♥ Casey J. Carlson This is the story of a girl ...

avatar

••messages ; : 602


YOUR SWEET LIFE
RELATIONSHIP:
••WHERE ARE YOU: Bellwood
••ACTIVITY:

MessageSujet: Re: Lily, just a story   Sam 3 Avr - 21:39

RE Smile
Bienvenue sur le forum, si tu as des questions n'hésite pas on est là pour ça Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://bellwood-rpg.keuf.net
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lily, just a story   Sam 3 Avr - 21:53

Re ^^

je n'hésiterais pas promis ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lily, just a story   Dim 4 Avr - 4:37

Voilà fiche terminée =)
Revenir en haut Aller en bas
Riley B. Carlson
    •• r i l e y. « sound of missing you »

avatar

••messages ; : 330


YOUR SWEET LIFE
RELATIONSHIP:
••WHERE ARE YOU: Ca t'intéresse? :p
••ACTIVITY: Styliste

MessageSujet: Re: Lily, just a story   Dim 4 Avr - 11:18

Tout semble bon Je te valide, bon jeu parmi nous (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lily, just a story   Dim 4 Avr - 13:25

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lily, just a story   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lily, just a story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bellwood-RPG :: ADMINISTRATION  :: THAT'S WHERE IT BEGINS! :: 
▬Archives▬
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit